Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage

Un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé


Carnets de Voyage

Mardi 9 octobre 2007

Author: Corne de Brume/mardi 9 octobre 2007/Categories: Ibiza (Ancien blog)(4)

Rate this article:
No rating

Nous sympathisons avec nos voisins de bouée, un moteur de 14m « Marcy », des francais habitués de ce coin paisible. ils vivent là, a Ibiza 6 mois dans l’année, sur leur bateau. Fort de leur expérience, madame nous livrera les quelques bons tuyaux du lieu et de ses alentours, dont : le bain de boue. Une thalasso en plein air ! Youpi ! On va pouvoir se faire belle ! Les femmes sont très intéressées, le RDV est prit pour le milieu de la matinée.
L’équipe au complet part dans la cambrousse, à la chasse… à la boue; direction LE palmier. Sans mal et sans boussole, la cordée atteint son but : Cachée derrière des bosquets, une immense étendue d’eau stagnante, orange maronnasse, à l’odeur nauséabonde… Les hommes sont morts de rire, les femmes… têtues… et bien décidées. Nous essayons de faire abstraction de cette horrible odeur de soufre, de cette sensation visqueuse de sable mouvant, et de cette vision d’eau croupie pullulant de bactéries !
Marie Claude fonce « tête baissée », s’enduisant le corps comme on pourrait se masser avec un produit de luxe…plus modérée je ne ferais que les jambes et les avants bras, oscar les chaussette ! Ça pourrait ressembler un peu a ça : 2 extraterrestres en combinaison néoprène ! Nous ignorons les vertus de se savant mélange… mais nous y croyons très fort ! Toujours est il qu’aucun microbe ne saurait se développer dans cette puanteur … : trop de souffre et trop de sel ! (Dixit un toubib) Nous ressortirons de cette expérience, plutôt colorées… avec une peau de bébé !
Ps : la baignade fut obligatoire avant le zodiac du cap’taine !...
Le reste de la journée se déroulera idéalement dans ce lieu propice au repos. 20h00 : retour au port de Ibiza ou Guy et Marie Claude débarqueront demain matin première heure. La nuit sera courte.

Print

Number of views (1032)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x

Séjours sur Milo-One

Nous vous proposons de vous accueillir à bord afin de partager avec vous notre mode de vie, notre expérience, échanger, au gré de mouillages idylliques. Lire la suite

 

Categories

Traduire le contenu de cette page