Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage

Un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé


Carnets de Voyage

Mercredi 9 Juillet 2008 - Part ou part pas?

Author: Corne de Brume/mercredi 9 juillet 2008/Categories: Trinidad Antilles (Ancien blog)(6)

Rate this article:
No rating

IMGP8677Thorgal à la migraine, Pajè entre deux chaise... Yvan à fond les ballons! Je suis patchée au scopoderm afin d' assurer mes quarts... Thétys essaye également de nous retenir! Ira, ira pas? Tombera tombera pas? ( l' onde tropicale). Nous faisons le choix de passer avant! Résultat nous restons le seul cavalier en course... On se rejoindra plus tard. POur le moment nous préparons notre route et notre check out, partir loin de se cohubohut de chantier au mouillage sale et très agité! 20h30 nous naviguons maintenant direction plein Ouest après une longue route cap plein Nord, sur Grenade pour éviter les bandits des mers... tout feu éteint. Des éclairs illuminent notre postérieur... affaire à suivre. 22h00 la navigation est idéale, mer calme et vent soufflant son alizé à 15 noeuds sur un courant qui nous transporte. Nous réduisons notre allure à 6 Nds avec un mouchoir de poche en guise de génois, voguant tranquillement avec pour seul lumière la lune au dessus de nos têtes. Soudain l' alarme radar retentis... petit tours d' horizon... RAS. L' alarme radar insiste, rebelotte... plus vigilant mais rien à l' horizon... l' alarme radar s' obstine... 4km droit devant! mais rien en vue ... rien que la nuit! le mal aise s' installe! Ce n' est qu'après de gros effort, les jumelles et mes pupilles extra dilatées par l' effet du scopoderm que j' entrevois une ombre imposante stagnant à 2 noeuds en ligne de mire!... et tout feu éteint! Pirates ou trafiquants...ou  rien de tout ça... dans la panique je chope un ordinateur portable une VHF et un téléphone satellite pour les fourrer dans le lasybag en guise de planque de dernier recours! Yvan allume les moteurs, change de cap et met plein gaz! Nous voici déboulant à 11 Nds pas très fière et sans lumière! le flip de retrouver cette ombre dans les jumelles à seulement 2km est extrême! l' horreur! Respirer et garder son calme... Après quelques manoeuvres décousues, passant de 2 à 10 nds dans différente direction le navire disparaît... plus rien aux jumelles! le radar le positionne derrière nous, l' écart se creuse jusqu' à ce que l' on perde son écho. Affaire classée!  Nous ne saurons jamais et c' est tant mieux! Par la suite malgré une grosse fatigue nous ne fermerons pas l'oeil... redoutant de croiser d' autres navires avec ou sans lanterne! Pour les calculs météo nous sommes arrivés avant l' onde tropicale. A 10h00 un violent orage a éclaté avec des vents à 35 Nds... comme prévu... soulevant la mer pendant une heure... puis retour au calme. Autour de nous 3 bateaux, une plage de sable blanc, déserte... ENFIN, et des cocotiers! Aujourd'hui nous nous reposerons et demain nous allons pouvoir en profiter! les vacances vont pouvoir recommencer!

Print

Number of views (855)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x

Séjours sur Milo-One

Nous vous proposons de vous accueillir à bord afin de partager avec vous notre mode de vie, notre expérience, échanger, au gré de mouillages idylliques. Lire la suite

 

Categories

Traduire le contenu de cette page