Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage

Un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé


Une bien triste nouvelle d'Ushuaïa

Vénus, une étoile qui s'éteint... 5 ans jour pour jour , le 10 Février 2017

Author: Corne de Brume/vendredi 10 février 2017/Categories: Ushuaia (2017)

Rate this article:
5.0
Une bien triste nouvelle d'Ushuaïa

Pleine d'entrain, heureuse chaque matin d'explorer le ponton où nous sommes amarrés, Vénus gambadait, épiait les oiseaux petits et gros, hérons, martin pêcheur et goélands, immobile pendant des heures elle revenait fière et excitée, heureuse et épuisée. D'aller retour en aller retour, un matin elle n'est pas revenue...

Les heures défilants, elle restait introuvable, jusqu'à l'inévitable...

Alertant tous les bateaux alentours, notre ami Jean-Louis m'explique avoir vu  un malheureux chat au milieu de la double voie juste devant la marina quelques heures auparavant et qui ressemblait à notre mimine...

Je sais immédiatement qu'il s'agit de notre Vénus; Mais la journée s'est écoulée et aucune trace de son corps. Rien que des voitures qui déboulent dangereusement à toute berzingue. 
Triste, so triste.

Ouka qui gère le ponton-marina nous retrouve au bateau nous expliquant ce que nous savions déjà. Une femme de la SPA à récupéré son corps, elle vient nous chercher pour lui rendre un dernier hommage, lui dire adieu, ici au bout du monde, "El fin del mundo" comme ils disent...

Quelle ironie, elle qui a traversée tant d'océans, vaillamment, se faire écraser par une voiture. Nous sommes déchirés. Elle était notre équipière, notre étoile, notre Vénus de Milo bien sûr. Elle veillera désormais sur tous les marins du grand Sud...

Et puis...

3 chatons abandonnés, enfermés dans une cage dans le hall attendaient qu'on les adopte.
Décision difficile car la SPA qui ne gère que des chiens ne peut les garder plus longtemps.
Une vie perdue, pour en sauver une autre.
Yamana, une nouvelle vie qui commence, repart avec nous sur Milo.

(Yámana: Indigène de la Terre de Feu
cette tribu indienne était appelé “peuples des canoës” ils vivaient de poissons, de crustacés et de mammifères marins.)

Number of views (719)/Comments ()

Tags: Vénus
Corne de Brume
Corne de Brume>

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume. Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau. Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Séjours sur Milo-One

Nous vous proposons de vous accueillir à bord afin de partager avec vous notre mode de vie, notre expérience, échanger, au gré de mouillages idylliques. Lire la suite

 

Categories

Traduire le contenu de cette page