Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage

Un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé


Carnets de Voyage

Bahamas - Lee stoking Island - Terre

Changement de décor; Et déjà la même rengaine: Un lagon bleuté paradisiaque.

Author: Corne de Brume/mardi 15 avril 2014/Categories: Bahamas

Rate this article:
No rating
Bahamas - Lee stoking Island - Terre
L'eau des Bahamas n'est pas un mythe! Elle est si pure et cristalline qu'on rêverait d'en préserver en bouteille toutes ses nuances bleutées! 
Unique au monde!
A terre, une île et une base scientifique désertée, seront le support pour les quelques jours d'une merveilleuse chasse au trésor!
Nous jouons aux explorateurs parachutés sur cette île déserte ou règne une atmosphère lourde et inquiétante, entre  l'expérience qui a mal tournée et la bombe virale ! 
Les baraquements sont toujours là, bien qu'éventrés, les hommes eux, ont du quitter les lieux à la hâte depuis … 4 ans peut être...  Des pipettes jonchent le sol, des ordinateurs ou ce qu'il en reste s'entassent dans un coin, des éprouvettes encore habitées par quelques spécimens baignant dans du formol dorment profondément, un foutoir sans nom d'ustensiles utiles à la vie de tous les jours du parfait petit scientifique jalonne le sol... Une piste d'atterrissage, des tracteurs rouillés à cœur ouvert gisent un peu partout, des groupes électrogènes hors d'usage, des désalinisateurs,  un caisson étanche, une infirmerie, des logements, des containers à moitié remplis et totalement oxydé croulent sous la végétation, des boulons, des nasses, des filets, des livres, des matelas... 
Comment une île totalement autonome avec autant de moyens se retrouve abandonnée de la sorte... Comment une association qui se battait pour une cause noble et écologique peut elle laisser derrière elle cette foultitude de déchets à jamais condamnés à pourrir l'île?!?

Oscar lui est ravi, il s'amuse à visiter chaque baraquement, poussant les portes entrouvertes, quelque peu effrayé par l'éventuel gros monstre qui pourrait se cacher derrière, tapi là en attendant sa libération! RrrWHHaaAA!!!
Mais – Rien – que des crottes de rats... et beaucoup de bordel!
Print

Number of views (2985)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x

Séjours sur Milo-One

Nous vous proposons de vous accueillir à bord afin de partager avec vous notre mode de vie, notre expérience, échanger, au gré de mouillages idylliques. Lire la suite

 

Categories

Traduire le contenu de cette page