Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage

Un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé


Carnets de Voyage

Ile de Sainte Hélène

L'ile de Sainte Hélène, fut tristement célèbre après l'exil de Napoléon à la défaite de Waterloo, le 18 juin 1815. Pas de prison pour Napoléon...

Author: Corne de Brume/mardi 12 février 2013/Categories: Ile de Sainte Hélène

Rate this article:
No rating
Ile de Sainte Hélène
Sainte Hélène en quelques mots, c'est un  roc de roche noire volcanique avec une énorme coulée de maisons colorées qui dévalent jusqu'à la mer: Le village de Jamestown, enclavé au creux de falaise  vit sur les rides de la lave. Pas d'arbre à l'horizon... ça m' rappelle une chanson, « noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir! » Pourtant, de balade avec notre guide, Robert Peters sur ces falaises abruptes et austères, nous découvrons le cœur de Saint Hélène, ou serait-ce plutôt ses poumons, regorgeant d' une nature verte et généreuse à perte de vue, des prairies et des vallées digne de la Nouvelle Zélande;  Étonnant! Relégués à l'arrière de son pick up accompagnés de la gang des Cat Mousses nous ferons à 10 le tour de l'ile pour une excursion historique haut en couleur.

L'ile de Sainte Hélène, fut tristement célèbre après l'exil de Napoléon à la défaite de Waterloo, le 18 juin 1815. 
Pas de prison pour Napoléon... 


La maison Briars fut la première maison où Napoléon séjourna, le temps d'apporter quelques modifications à sa demeure à perpétuité, qui n'était vraisemblablement pas à son goût à son arrivée! Prisonnier oui,  un peu privilégié... Ne s'appelle pas Napoléon qui veut. En même temps à elle seule l'ile de saint Hélène était une grande prison!

La visite de la maison de Longwood où il fut exilé est unique. On imagine assez bien se grand conquérant y tourner inlassablement en rond, ressassant ses plans de batailles déroulés sur le billard, emmuré dans cette pseudo prison, bordée d' un grand jardin fleuri. Il y mourra d'ennui 6 ans après, le 5 Mai 1821. 

Et dans l'ordre logique, une balade bucolique (ou mélancolique...) sur le site où  fut enterré Napoléon Bonaparte, à coupé le souffle... Si Sainte Hélène brille par son coté obscure, la tombe de Napoléon était au cœur vivant et enchanteur de cette ile, entouré de pins et de verdure, d'oiseaux et animaux sauvage avec le coté magique des plus beaux contes pour enfants, un coté assurément Hobbit ou seigneur des anneaux. 

Sa tombe fut rapatrié en France 19 ans plus tard. Retour à l'envoyeur!
Les visites s'enchainent entre vue imprenable et autres histoires de Sainte-Hélène... 
699 marches pour l'escalier des Jacob's Ladders et une muraille de 600 pieds de haut, 18 minutes de grimpette et quelques courbatures le lendemain!
La culture et la transformation du lin qui pousse à profusion sur l'ile, le site des campements des 6000 prisonniers boers, la plus vieille tortue du monde?!? 178 ans... le futur aéroport, qui n'est pas près de voir le jour... le fort High Knoll, une journée bien remplie!

Saint Hélène en quelques noms c'est: captain Bligh, E. Halley, Ch. Darwin, captain James Cook et Napoléon Bonaparte.
Mais c'est aussi pour nous navigateur une courte pause bien agréable, heureux de cette escale inattendue au milieu de l'océan Atlantique Sud, où le temps semble suspendu. Milo se dégourdi les jambes, entre visite à terre et meeting entre bateaux copains. Le mouillage s'agrandit, une bonne quinzaine de bateaux se balancent doucement sur un damier rouge et jaune d'énormes bouées flambant neuves; Catmousses, Curly, Matajusi, les premiers amours et les amitiers fleurissantes, c'est ici au milieu de l'atlantique Sud que nos routes se séparent, ceux qui tirent vers le Nordest du Brésil, d'autres sur les Caraïbes,  Milo met le cap sur Ilha Grande, passer la saison des cyclones juste en dessous de Rio. SaMBa!!!
Print

Number of views (4470)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x

Séjours sur Milo-One

Nous vous proposons de vous accueillir à bord afin de partager avec vous notre mode de vie, notre expérience, échanger, au gré de mouillages idylliques. Lire la suite

 

Categories

Traduire le contenu de cette page