Polynésie - Fakarava - Passe sud

Séance Windsurf pour le Captain


Le Blog du Captain

Remonter des côtes Brésilienne

C'est changer de pays à chaque étapes, de couleur de peau, de culture, et de température...

Author: Corne de Brume/vendredi 2 août 2013/Categories: Brésil (2013)

Rate this article:
No rating
Remonter des côtes Brésilienne
Plus on remonte au Nord plus les gens sont colorés, à contrario des Fejoas (petits haricots) qui deviennent blancs. Ça sent bon la moqueca, délicieuse spécialité du Nordest à base de poissons et crustacés. 

Remonter les côtes Brésilienne c'est changer de pays à chaque étape, de couleur de peau, de culture, et de température... La chaleur nous écrase à mesure qu'on approche de l'équateur, encore quelque milles pour le toucher du bout des doigts. 

Les navigations sont assez usantes, malgré un tapis roulant de 3 knts propulsant notre monture à plus de 10 knts sous un string (Brésilien) de génois seul, du jamais vu !
Le  train de vague assez court monte jusqu'au cockpit, Milo est collé salé!
Print

Number of views (3097)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x
Rejoignez nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Google+
Retrouver-nous sur Twitter

Traduire le contenu de cette page