Polynésie - Fakarava - Passe sud

Séance Windsurf pour le Captain


Le Blog du Captain

Arrivée sur le Parc national des Lençóis, Maranhão

Milo avale plus de deux cents milles par jour, et pourtant la dernière journée va être serrée...

Author: Corne de Brume/lundi 5 août 2013/Categories: Brésil (2013)

Rate this article:
No rating
Arrivée sur le Parc national des Lençóis,  Maranhão
Un peu de tension sur les épaules du capitaine.
Le challenge consiste afin d'arriver de jour à notre waypoint, de conserver une moyenne de 8,5 knts sur 24 heures.
Histoire de pimenter :
petit a) Devrait pouvoir se gérer si le courant contre s'inverse RAPIDEMENT!
petit b) Le waypoint en question, soit le parc de Lençois, n'est absolument pas cartographié, laissant une zone de flou exponentiel du fait que les dunes de sable (l'attrait touristique du lieu) se déplacent... rendant le mouillage protégé inaccessible par marée basse.

Alors là ça se corse!Va falloir régler notre vitesse lumière hypothétique sur la marée ET le soleil. Une équation sacrément balèze! 

Petit c) sur tous les forums où nous avons trouvé des pseudos infos, il est je cite «  formellement recommandé de faire un repérage préalable! » heu, là ça va pas être possible... Pour ça faudrait monter à la vitesse super-Milo de 15 knts de moyenne! Mmm on va plutôt y aller au feeling... 
T'as du cran soldat!

Sans quoi, si ce n'est pas possible d'arriver avant le coucher du soleil, on sautera l'étape Lençois, et là ce serait super-ballot!

Après une bonne journée, Milo avance avec fougue. Le soleil se dégonfle lentement entre  le ciel et l'eau, nous y sommes, encore une poignée de secondes... Il faut encore se mettre à l'abri dans ce dédale de dunes de sable et de mangrove, mais que vois-je à l'horizon?!? Quelques mâts pointes au mouillage en plein sur notre waypoint... C'est plutôt bon signe! Et coup de pot du matelot : c'est marée haute! 
C'est une vraie course contre la montre; Nous rentrons dans ce bras de mer qui longe les dunes de sable blanc, réchauffées encore un peu par les derniers rayons de soleil orangés qui filtrent par la mangrove. 

Le paysage est à couper le souffle, des paysages de sable et d'eau, des dunes à perte de vue, du vent qui agite les dunes, hors du temps, certainement l'un des plus beaux coucher de soleil en 7 ans! Tout simplement Extraordinaire! 

Le temps de le dire et nous arrivons... sans encombre! Il fallait donc serrer à droite (et prier) In chah-la ! 
Le crépuscule, cède la place au stress, la clarté s'estompe rapidement pour laisser place à des milliers d'étoiles sur un lit d'encre, aucune transition entre le jour et la nuit profonde, juste le temps de poser l'ancre!
Chapeau captain c'est du grand art!
Mission accomplie! Aller, Au lit !
Print

Number of views (3410)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x
Rejoignez nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Google+
Retrouver-nous sur Twitter

Traduire le contenu de cette page