Polynésie - Fakarava - Passe sud

Séance Windsurf pour le Captain


Le Blog du Captain

Le village de pêcheur de Lençois

Un air de village Africain, ou des San blas... oublié du Brésil

Author: Corne de Brume/mercredi 7 août 2013/Categories: Brésil (2013)

Rate this article:
5.0
Le village de pêcheur de Lençois
Le village de pêcheur léché par ces dunes énormes et désertes vie au rythme des canoës et chalutiers, rapportant quotidiennement crevettes et poissons. Enlisé dans ce sable qui recouvre tout, soufflé par le vent, il est sans cesse obligé de reculer à mesure que les bancs se déplacent! Les villageois démontent alors leurs huttes de bois et de pailles à la façon d'un légo. L'école en béton n'a pu s'enfuir avec ses gros sabots, à moitié ensevelie elle végète comme une épave. Au moins, comme dirait Oscar: « plus d'école! »...
Des huttes de bois sur pilotis parsèment le sable fin, des routes imaginaires se dessinent entre les maisons. Le village est simplement alimenté en eau par un puits d'eau douce filtrée par le sable tandis que l'électricité provient de deux éoliennes. Un air de village Africain, ou des San Blas... oublié du Brésil. Les locaux sont souriants, très sympathiques. Parfois blancs, parfois noirs, métis, ou très européens, presque blonds! Quelques enfants de la lune (Albinos) provenant de consanguinité. 

Ils vivent sur le sable, dans le sable, sous le sable, bouffe du sable, se sont des enfants du désert!

Print

Number of views (3457)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x
Rejoignez nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Google+
Retrouver-nous sur Twitter

Traduire le contenu de cette page