Polynésie - Fakarava - Passe sud

Séance Windsurf pour le Captain


Le Blog du Captain

Argentine Buenos Aires

Que le TANGO commence!

Author: Corne de Brume/vendredi 23 décembre 2016/Categories: Argentine (2016-2017)

Rate this article:
5.0
Argentine Buenos Aires
Ah... le tango Argentin ! 

Nous découvrons les Milongas dans le quartier magnifique de Palermo, à "La Viruta" (prononcer "La Bilouta"!!! au risque de quiproquos avec le taxi... argh qu'ils sont loin nos cours d'Espanol !) Mieux qu'un spectacle de tango, il s'agit d'une école de danse amateur en sous sol jusqu'à minuit, qui se transforme en danse floor professionnel  jusqu'à l'aube. Une immense piste de danse, entourée de chaises et de tables où l'on peut consommer. C 'est merveilleux d'être là, simple voyeurs (bien qu'Yvan n'y tenant plus se fasse invité par une belle jeune femme, aux pieds délicats "aïe! aïe! aïe!"... pour quelques pas de danse!) On épie les couples, beaux et sensibles. Les femmes chaussées de baskets à leur arrivée revêtent leurs habits de lumière et talons aiguilles; les hommes plus discrets sont parfois chaussés de chaussures bicolores dont la semelle en cuir lisse permet de glisser sur le sol et de faire des pivots. Les danseurs sont en transes,  parfois envoûtes, inspirés, souriants ou  concentrés, l'homme en totale appui sur la femme use de son poids pour la guider. Nous apprécions cette danse jusqu'alors mal connue,  le jeu de jambes en rondeur parfois autoritaire, parfois sensuelle, la grâce qui se dégage et nous sommes fascinés par ce ballet jusqu'à 2 heures du matin...

Ce sont les fêtes de fin d'année, et pour l'occasion comme depuis trois ans Bruno (Téthys) vient nous rejoindre. Notre petite famille par procuration. Le (p)Arrain d'Oscar ;)
Nous en profiterons pour visiter les quartiers de la Boca, de Palermo, San Telmo, Almagro, Boedo, Flores, on se perd dans l’univers du Once pas répertorié administrativement sur les cartes. Vaste, aux limites imprécises et à géométrie variable. On y croise les jouets, la maroquinerie, le textile d’ameublement et de décoration, la coutellerie, la papeterie, les accessoires de réveillon et de carnaval, le monde du cotillon, de la chaussure de sport, de sous vêtements, et de la mode ça déborde sur les trottoirs et sur la rue.
Les commerçants se sont regroupés par rues ou par galeries pour offrir le même type de produits ou de service. Ca grouille de vie de jeunesse et de métissage.
Et pour les pick Pocket, on y va les mains dans les poches! 
Ca se bouscule, ça se marche dessus, les galeries grouillent et les saladitas sont de véritables fourmilières.
Print

Number of views (2818)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x
Rejoignez nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Google+
Retrouver-nous sur Twitter

Traduire le contenu de cette page