Polynésie - Fakarava - Passe sud

Séance Windsurf pour le Captain


Le Blog du Captain

Baie des Espagnols

60 Nm avant USHUAÏA.

Author: Corne de Brume/samedi 28 janvier 2017/Categories: Argentine (2016-2017)

Rate this article:
5.0
Baie des Espagnols

Ah oui puisqu'il faut qu'on vous dise! Le programme a encore changé sur les routes de Milo! Profitant des vents (et pas forcément du courant (hum...)) profitant des rencontres surtout, nous voilà partis pour Ushuaïa plutôt que Magellan. C'est en terre de feu que nous nous rendons avec ce quelque chose de mystérieux, U SHU A ÏA, mythique, rien que le nom nous fait rêver!


Pour l'heure c'est à l'abri que nous courons, la dépression qui nous vient dessus ne nous permet pas de progresser plus loin. On cumule un tout schuss vertigineux Mar del Plata / 54ème sans encombre! Si les températures baissent à 14°C la nuit, les journées ensoleillées réchauffent le carré au delà des 25 °C. Le Webasto (notre rutilant chauffage de bord) attend son heure impatiemment. Les cabines trempant en dessous de la ligne de flottaison restent tempérées par l'océan à 10°C. un grand écart considérable, les nuits sont fraîches et les couettes en fonction!

On se retrouve à 4 bateaux dans cette grande baie en fond de sable bien protégée, pour encaisser 45Knts de vent. Ça souffle, ça siffle... ça tient... et nous en profitons pour célébrer notre joyeuse descente (hum, contradictoire pour une fois?!?) avec nos amis du bateau Petrouchka, Stéphanie et Bruno, leur fils Julien ainsi que leur équipier Luc. La fête la plus Sud qu'on n'ait jamais connue! 55eme rugissant, c'est rafraîchissant :)

Une fenêtre météo s'ouvre devant nous, 22h, de nuit. Départ pour le canal de Beagle, Ushuaïa à la clef. Milo avance sereinement, sans voile, avec un léger courant contre de 1Knt.
Des hordes de manchots, albatros, cormorans s'écartent devant nos étraves, barbottant dans cette eau glacée. Brrrr... On longe les montagnes enneigées qui s'écoulent dans la mer, une grande première pour l'équipage profitant de la mer et de la montagne. 
Ici les quatre saisons défilent en une journée, c'est assez bluffant.
Print

Number of views (3105)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x
Rejoignez nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Google+
Retrouver-nous sur Twitter

Traduire le contenu de cette page