Polynésie - Fakarava - Passe sud

Séance Windsurf pour le Captain


Le Blog du Captain

Réserve d’ Afrique d’ Hluhulwe-Umfolozi.

Nous nous aventurons dans les terres sauvages du Zululand

Author: Corne de Brume/samedi 17 novembre 2012/Categories: Afrique du Sud (2012)

Rate this article:
5.0
Réserve d’ Afrique d’ Hluhulwe-Umfolozi.
Hluhluwe est un mot difficile à prononcer, mais quelque chose qui sonne comme "Shoushlooee" est assez proche. Cet immense parc sauvage fabuleusement pittoresque contient des centaines de rhinocéros noirs en voie de disparition et la plus grande population de rhinocéros blancs dans le monde. Elle abrite les fameux Big 5 : le lion, le léopard, l'éléphant d'Afrique, le rhinocéros noir et le buffle d'Afrique ainsi qu’ une abondance de gibier et d'autres espèces d'oiseaux (… tout aussi impressionnants), alors à nos jumelles et en avant l’aventure!

Dans une nature sauvage, tantôt accidentée et montagneuse tantôt vallonné sur une savane ouverte à perte de vue, entre collines ondoyantes couvertes de petits buissons d'acacia et points de vue élevés, de forêts en prairies, nous en avons pris, plein les yeux. 

Des gros, des petits, des imposants, des puissants, des calmes, des peureux, des nerveux… Les animaux apparaissent et disparaissent, éphémères, cachés sous un manteau broussailleux, traversant devant nous nonchalamment,  avant de se fondre un instant après dans cette épaisse masse végétale, le temps d’un mirage. Des hordes de gazelles, de gnous bleus, de zèbres, de girafes, d’ antilopes en tout genres (waterbuck, nyala, kudu), de phacochères, de hyènes, de chacals, de wild dog  se partagent cet immense terrain de jeu avec les  ” bigs fives “  + le guépard (qui n’en fait il pas parti ?!? ) de beaux déjeuners sur pattes toujours aux aguets, qui broutent d’une oreille sondant la nature de l’autre, toujours prêts…   à fuir! Tous se côtoient, sans heurt… Jusqu’à ce que … les estomacs  gargouillent! 

Nous observerons, guetterons, pisterons, attendrons, épierons, de 8 heures du matin à  19 heures pétante, coucher du soleil sur la savane, juste avant que les portes ne se referment derrière nous.  11 heures immergés dans cette nature sauvage, nous les avons presque tous vus. Des grands chats, seul le guépard  a bien voulu se montrer… Le roi lion, ce sera pour une autre fois…
Mais d’ailleurs… qui c’est le plus fort? Hein?!? C’est le lion ou l’éléphant?!? pour nous sans conteste, cela restera ... L'éléphant!

Print

Number of views (8857)/Comments ()

Corne de Brume
Corne de Brume

Corne de Brume

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, claironne les nouvelles au fil de l'eau.

Other posts by Corne de Brume
Contact author Full biography

Full biography

La Pitaine, aussi appelée Corne de Brume!

Sabrina, née en 1973, Architecte, je suis passionnée de la vie et des aventures qu'elle a à nous offrir. Amoureuse de mon capitaine, je l'aurais naturellement suivi jusqu'au bout du monde...

Cette aventure était pour moi à la fois l'occasion de m'évader, de voyager de découvrir d'autres cultures, mais également celle de relever un challenge, prouver et aller au bout de moi-même, ce genre de défi qui vous poussent vers l’inconnu et qui au bout du compte, vous en fait sortir grandi.

Voyager ouvre l'esprit, ouvre le cœur, vous sort de votre zone de confort, permet de dépasser ses peurs; Voyager c'est grandir.

Partir pour partager des instants de complicités en famille, le bonheur de prendre le temps, une chance de tisser des liens encore plus forts avec notre fils et lui donner une autre vision de la vie. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse dans notre quotidien loin des stéréotypes nous à ouvert les portes d'un incroyable voyage, un périple qui nous transporte plus loin que nous ne l'aurions imaginé.

Tour à tour maîtresse d'école, poissonnière, crémière, boulangère, auteur, coiffeuse et second, je m'occupe de l'intendance, pour faire régner la bonne humeur au sein de notre embarcation indispensable à notre survie!

"Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre" (Gustave Nadaud)

x

x
Rejoignez nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Google+
Retrouver-nous sur Twitter

Traduire le contenu de cette page